SnapChat, une bonne application pour publier des photos, des vidéos ou des dessins temporairement. Et si ce n’était pas si temporaire que ça ?

Le principe de base de SnapChat est la publication dite « temporaire » des photos, des vidéos ou des dessins. Et si ce principe n’était pas si temporaire que ça…

Il est vrai que tu peux choisir le temps de publication de ta photo, de une à dix secondes, et que le message s’autodétruit immédiatement après. Mais comme tout système de sécurité, toute personne qui désire vraiment contourner le système trouvera le moyen de le faire. Avec SnapChat, il est facile de faire une capture d’écran de la photo publiée et de la faire circuler à des personnes à qui tu ne voulais pas nécessairement l’envoyer. Tu peux trouver ça bien drôle sur le coup de photographier certaines parties de ton corps (parfois osées !) et d’envoyer la photo à ton amoureux, car, de toute façon, elle sera détruite après. Mais peux-tu être sûr qu’il ne la partagera pas ensuite (avec une capture d’écran) à ses « chums » parce qu’il est fier ?

Ou encore, que ton amoureux allait justement te laisser et que ça ne lui dérange plus de te « partager » avec tout le monde ? Penses-y, c’est souvent des histoires comme celles-ci qui finissent par mal se terminer.

C’est vrai que ça peut être amusant d’envoyer des « selfies » de façon spontanée parce que c’est drôle, parce que c’est cool, parce que c’est excitant, mais n’oublie pas qu’il peut toujours rester des traces quelque part et que quelqu’un de malveillant pourrait s’en servir contre toi.

Aussi, savais-tu qu’un message non lu se détruit des serveurs de SnapChat seulement après 30 jours ? Belle porte d’entrée pour les « hackers* » !

Avant de publier quelque chose, demande-toi si tu distribuerais cette photo à n’importe qui dans un centre commercial, car, au bout du compte, quand tu publies quelque chose sur le net, c’est un peu ça que tu fais !

Penses-y 7 fois avant de cliquer !

*Hacker : Personne qui, par jeu, goût du défi ou souci de notoriété, cherche à contourner les protections d’un logiciel, à s’introduire frauduleusement dans un système ou un réseau informatique. (Recommandation officielle : fouineur.) Source : http://www.larousse.fr/dictionnaire...