Et si c’était moi le cyberintimidateur, que pourrait-il m’arriver ?

- Sais-tu que la cyberintimidation peut devenir criminelle ?

- Sais-tu que si tu utilises Internet pour ridiculiser quelqu’un en racontant des histoires, des « jokes » ou en publiant des photos de cette personne sans son consentement, tu contreviens à la loi ?

- Sais-tu que si tu envoies des courriels menaçants pour obliger une personne à te donner des biens matériels de valeur, tu contreviens à la loi ?

- Sais-tu que si tu envoies sans cesse des courriels, des « textos », ou tout autre message en utilisant Internet et en sachant très bien que la personne va se sentir harcelée, tu contreviens à la loi ?

- Sais-tu que si tu transmets de fausses informations par courriel, « textos » ou messagerie instantanée dans le but de nuire à quelqu’un, tu contreviens à la loi ?

- Sais-tu que si tu fais des menaces à quelqu’un en utilisant Internet tu contreviens à la loi ?


Sais-tu que si tu contreviens à la loi, ça veut dire que tu commets une infraction au Code criminel canadien et qu’il est possible que tu doives aller en cour ?





Source : Service de police de la Ville de Montréal